Notre histoire

1950, le début de l'histoire

Créé en octobre 1950, à l'initiative de la ville de Bastogne, l'institut communal d'enseignement technique trouve hébergement dans les locaux de la Maison Forte.

Très rapidement, l'institut répond à un besoin LOCAL et ses sections "électromécanique" et "menuiserie" rencontrent un vif succès.

Les années passant, l'école ne cesse de grandir. Les locaux deviennent exigus. Une décision communale permet la construction d'une nouvelle enceinte scolaire. Celle-ci sera inaugurée en juin 1991.

Fort de sa renommée et du choix grandissant des options (notamment dans le domaine de la construction), les ateliers de l'ICET deviennent à leur tour trop exigus. La ville de Bastogne soucieuse de donner à l'ICET les moyens de son éducation et de son enseignement, donne en 2000 son accord quant à la réalisation de nouveaux ateliers.

Bien installée et dynamique, l'ICET, fort de son ancrage local continuera dans le futur à prodiguer un enseignement basé sur des compétences certaines et des relations humaines enrichissantes.

 

2003, un nouvel élan

 

L'école dispose depuis début janvier 2003 d'un nouveau hall de mille quatre cents mètres carrés. Ce hall contribue fortement à l'amélioration des conditions de travail des élèves des sections construction et menuiserie car, grâce à ce nouvel outil, nous avons pu réorganiser l'implantation des différents ateliers pour donner à tous plus d'espace et de confort.

Pourquoi un nouveau hall ?

Un de nos grands soucis à l'ICET, c'est la place.

Et nous avons besoin de place pour trois raisons:

  1. il y a bien sûr l'accroissement du nombre d'élèves dans les sections concernées.
  2. l'ouverture voici 8 ans de l'option construction et travaux publics en qualification.
  3. une école lauréate chaque année du prix Award décerné par le FFC ( cela fait 5 ans que ce concours existe), doit être dotée d'une infrastructure digne de ce nom

 

2011, création du Centre numérique des technologies du bois

 

Aménagé dans les ateliers de l'ancienne Marché couvert, servant déjà pour les ateliers de mécanique et de menuiserie, ce centre a été étudié et créé sur base de demandes du secteur du bois qui souhaitait voir se développer dans notre région l'automatisation des machines à bois. Le programme de nos sections qualifiantes en industrie du bois et professionnelles en agencement de l'habitat pouvait répondre à cette demande. 

Ce Centre numérique des technologies du bois comprend 4 parties : 

  • un laboratoire dédié à l'initiation à l'automatisme des machines à bois : le seul existant en tant que tel en Wallonie

Ce laboratoire compte des bancs de montage, une mini usine et du matériel de pointe Festo.

Des cours et des formations sur l'initiation à la pneumatique, l'hyraulique, l'électricité et l'automatisation, sur les schémas de montage, le montage et les recherches d'erreurs ou pannes simulées y sont donnés. 

  • un laboratoire informatique

Le laboratoire informatique compte 15 postes et permet la formation à la programmation (centre d'usinage 5 axes) et l'apprentissage de logiciels du bois.

  • une classe/salle de conférence

Complètement aménagée

  • un atelier machines numérisées et automatisées

L'atelier est équipé de scie à panneaux numérisée, de ponceuse finisseuse, d'une cabine de peinture, d'encolleuse de chants, d'un centre d'usinage 5 axes (défonceuse) et d'une aire d'assemblage.

Cet atelier a été conçu et étudié principalement afin de réaliser une filière panneau, filière n'existant pas dans la région, pour la réalisation de mobilier moderne en panneau MDF et mélaminées, mais aussi en bois massif. Le débitage des panneaux avec calcul de rentabilité, l'encollage de chants, le ponçage et la finition via la cabine de peinture sont aussi effectués dans l'atelier. Les élèves pourront également s'initier au défonçage, forage, entaillages des panneaux via le centre d'usinage 5 axes après étude et programmation, ainsi qu'au défonçage de portes, cintrage de châssis, réalisation d'escaliers (limons droits et tournants, marches droites et balancées, mains courantes, coeur poteaux et fuseaux). 

 

2012, l'année de l'agrandissement

 

En juin 2012, le conseil communal de Bastogne a marqué son accord pour l'acquisition de nouvelles parcelles de terrain en vue d'agrandir l'ICET. Le terrain se situe entre l'école et l'Académie de musique. 

L’échevin de l’enseignement Eric Lejeune valide le projet, sachant que l’ICET, en plein essor, est à l’étroit dans l’implantation centrale. “Nous souhaitons acquérir, endéans les six mois, les terrains à gauche de l’école de manière à faire la jonction entre l’Académie de musique et l’école technique et ainsi former un ensemble scolaire cohérent.”

 

 

 

Subcategories